TPE, PME : Attention, la croissance peut être fatale !

TPE, PME : Attention, la croissance peut être fatale !

  Une idée reçue… Contrairement à l’idée reçue et bien ancrée dans les esprits de beaucoup de dirigeants, la croissance seule n’est pas gage de pérennité pour l’entreprise… Certes, sans croissance, pas d’avenir, mais sans pilotage de cette croissance nous allons le voir, il n’y a pas d’avenir non plus ! Cela peut paraître surprenant, et à juste titre, car c’est quand même un paradoxe pour une entreprise de constater qu’en raison de la croissance, elle risque de se retrouver en cessation de paiement, donc de déposer son bilan.   Pourquoi la croissance peut-elle conduire tout droit au dépôt de bilan ? Tous simplement parce que quand la croissance se fait sentir, l’entreprise reprend des commandes. Elle doit donc acheter des matières premières, embaucher des salariés de plus en plus difficiles à recruter, investir dans des machines, bref, elle voit ses coûts augmenter. Parallèlement, la crainte de voir le courant d’affaires lui échapper après des années de crise a un effet négatif sur les conditions de paiement qui s’allongent. Et si ces délais sont trop longs, ou elle n’est pas payée dans les délais, le pire étant que les délais déjà longs soient aggravés par des retards de paiement, l’entreprise se retrouve en difficulté car face aux charges à payer, elle n’a pas la trésorerie prévue. Du coup, même si les retards de paiement tendent à se réduire, il est particulièrement compliqué de savoir quelle facture sera payée ou non, ou quand ou pour quel motif elle n’est pas payée (voir l’article de de L‘Usine Nouvelle [ http://bit.ly/2F41Yts ] qui démontre que « plus d’une facture sur sept émise par les PME...