Le lien entre affacturage et assurance-crédit

 

Bien distincts l’un de l’autre, ces deux outils de gestion sont complémentaires :

  • L’affacturage est un outil de trésorerie et de financement de l’entreprise,
  • L’assurance-crédit, elle, est un outil de garantie de paiement pour l’entreprise.

Aujourd’hui encore, les factures non réglées sont à l’origine de plus de 25% des dépôts de bilan en France.

C’est pourquoi la prévention du risque est fondamentale dans un contrat d’affacturage. Les factors, qui financent les factures sur les clients de l’entreprise, veulent s’assurer de leur solvabilité.

Pour chaque client dont l’entreprise souhaite financer les factures, il y aura une étude préalable du risque sur le client, et la définition d’un encours.

Cette phase d’éligibilité d’un débiteur est réalisée :

  • Par le factor qui a son propre service d’analyse du risque ou qui s’appuie sur un assureur-crédit avec lequel il a un contrat de garantie
  • Par un assureur-crédit, qui indique au factor le montant de la garantie qu’il octroie sur le ou les clients. Dans ce cas, le contrat d’affacturage prévoit la délégation de l’assurance-crédit à l’entreprise, et le transfert des indemnités au factor.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’à l’exception de cas négociés par le courtier, s’il n’y a pas de garantie donnée soit par le factor soit par l’assureur-crédit, il n’y a pas de financement possible.

Pour comprendre comment l’affacturage peut être un levier de croissance pour votre entreprise
Téléchargez notre livre blanc et découvrez tout sur l’utilité de l’affacturage.

Pour comprendre comment l’affacturage peut être un levier de croissance pour votre entreprise
Téléchargez notre livre blanc et découvrez tout sur l’utilité de l’affacturage.